• Suivez-nous sur  
  • Tout pour decorer votre maison er jardin
  • C'est une belle histoire dewuis 1935!

Lâchez-vous avec les bulbes de printemps (2)

Lâchez-vous avec les bulbes de printemps (2)

Le jardinage, c'est également faire de la prévoyance. L'automne est le moment opportun pour planter des bulbes de printemps. C'est possible maintenant, mais aussi en novembre et même jusqu'à début décembre, à condition qu'il ne gèle pas. Sur ce site, nous vous avons déjà donné des conseils grâce auxquels vous pouvez donner de la couleur et du parfum à votre jardin, terrasse et balcon en hiver et au début du printemps. Voici quelques faits astucieux sur les bulbes, car il n'y en a jamais trop.

Etaler la floraison

Il existe des variétés à floraison très précoce, comme les perce-neige et les aconits d'hiver, ainsi que des variétés à floraison tardive, comme un grand nombre de tulipes. Choisissez à la fois des types de bulbes à fleurs à floraison précoce et un peu plus tardive, vous profiterez alors d'un printemps coloré plus longtemps.

Les bulbes tardifs se plantent plus tard

Certaines variétés à floraison tardive, comme l'oignon ornemental (Allium), le lis des prairies (Camassia) et la couronne impériale (Fritillaria imperialis), ne doivent pas être plantées trop tôt. Novembre est le mois parfait pour cela. Venez les acheter dès maintenant dans notre centre de jardinerie à %endroits% pour éviter qu'ils ne soient en rupture de stock. Gardez-les au sec, dans l'obscurité et au frais jusqu'à ce que vous les plantiez. Vous devez toujours planter les perce-neige le plus tôt possible après l'achat, car les bulbes dessèchent rapidement.

Bulbes différents

Comme nous l'avons mentionné plus tôt sur ce site, la plupart des bulbes de printemps n'aiment pas les hivers humides, car ils peuvent alors pourrir. Mais comme toujours, il existe des exceptions à cette règle. Prenez la nivéole (Leucojum), qui ressemble à un perce-neige surdimensionné, et la fritillaire œuf de vanneau (Fritillaria meleagris), avec ces cloches ornées, à carreaux violets ou blancs. Ils aiment un sol légèrement humide. Alors plantez-les le plus tôt possible après l'achat, sinon ils dessèchent.

Effet naturel

Bien sûr, vous ne plantez pas les bulbes à fleurs sur une même ligne, cela fait très artificiel. Pour un effet naturel, éparpillez-les légèrement à l'endroit de la bordure ou de la pelouse où vous les voulez et plantez-les là où ils sont tombés.

Facile : les bulbes de naturalisation

Vous n'avez pas besoin de retirer ces bulbes du sol et ils se multiplient seuls, c'est pourquoi on les appelle des bulbes de naturalisation. Pensez aux petites tulipes et jonquilles botaniques, aux perce-neige, aux muserais, aux anémones des bois, aux crocus de Thomas, aux scilla, aux jacinthes et aux aconits d'hiver. Ces espèces s'auto-ensemencent ou forment de nouveaux bulbilles. La plupart se plaisent également très bien à la mi-ombre. Plantez-les de préférence entre des couvre-sols bas et à la base des arbres et arbustes à feuilles caduques. Ils recevront alors suffisamment de lumière au printemps pour pouvoir fleurir et vous ne ferez pas accidentellement du binage ou de la tonte des plants (et des bulbes mères avec feuillage et tout).

Cela vous rend heureux, mais les abeilles aussi sont satisfaites avec des bulbes de printemps

Saviez-vous que vous n'êtes pas le seul (la seule) à profiter pleinement des bulbes de printemps ? Les insectes et les pollinisateurs utiles, tels que les abeilles et les bourdons, vous remercieront pour le nectar qui n'est disponible qu'avec parcimonie en hiver et au début du printemps.